国立民族学博物館(みんぱく)は、博物館をもった文化人類学・民族学の研究所です。
総合イメージ

À propos du Minpaku

Le Musée national d'ethnologie, plus connu du grand public sous le nom de Minpaku, est un institut de recherche consacré à l'anthropologie culturelle et à l'ethnologie. Fondé en 1974 comme Institut de recherche interuniversitaire, il est appelé à jouer un rôle de premier plan dans le développement et la réalisation de projets de recherche communs, aussi bien à l'intérieur du Japon qu'avec l'étranger. Une soixantaine d'universitaires y mènent des recherches anthropologiques et ethnologiques dans le but de promouvoir la compréhension et la prise de conscience des peuples, sociétés et cultures du monde entier. Le musée propose également des formations de cycle supérieur en anthropologie et ethnologie. Parmi les instituts nationaux, le Minpaku a la particularité d'offrir aux visiteurs un accès direct aux travaux de recherches.
Minpaku dispose d'un espae total de 51 225 2m voués à la recherche, aux expositions, aux collections et à l'enseignement.
Le musée a également pour fonction de collecter et de conserver des objets ethnographiques à l'usage de la recherche et des expositions.

 
Recherche

Recherche
Le Musée national d'ethnologie, plus connu du grand public sous le nom de Minpaku, dirige trois programmes de recherche interdépendants : la recherche fondamentale, interuniversitaire et individuelle.

Les projets de recherche fondamentale nécessitent un engagement à l'échelle de l'organisation pour traiter des questions interdisciplinaires et fondamentales qui couvrent l'anthropologie et les sciences sociales en général. La plupart des projets sont le fruit d'une collaboration avec des instituts de recherche étrangers, pour lesquels le musée a conclu des accords universitaires (17).

Les projets de recherche interuniversitaire s'appuient sur une collaboration avec des spécialistes et étudiants d'autres établissements universitaires du pays. Le musée soutient des projets aussi bien régionaux que thématiques. Chaque année, une quarantaine de travaux sont généralement réalisés.

Les projets de recherche individuelle s'appuient sur le large éventail d'intérêts du personnel du musée. Ils sont régulièrement menés en parallèle à des projets de recherche fondamentale et interuniversitaire. Ces projets bénéficient régulièrement de subventions à la recherche scientifique attribuées par la Société japonaise pour la promotion de la science (http://www.jsps.go.jp/english/index.html). Les chercheurs du musée ont un excellent palmarès en matière de bourses compétitives.

Colloques et forums internationaux
Environ 20 colloques internationaux, forums et workshops sont organisés chaque année au musée. Ceux-ci contribuent de façon importante au développement de la recherche anthropologique et ethnologique.

Publications
Le Minpaku produit un certain nombre de publications de qualité en matière de recherche. Le Bulletin du Muséenational d'ethnologie (Bulletin of the National Museum of Ethnology) constitue la revue phare du musée. Ce journal est révisé par des pairs et publié trimestriellement. Les monographies et recueils d'articles sont publiés dans la revue périodique Études ethnologiquesde Senri (Senri Ethnological Studies). Les Comptes-rendus ethnologiques de Senri (Senri Ethnological Reports) contiennent des travaux thématiques qui nécessitent une distribution opportune et des ressources de base telles que des bibliographies et des collections de données.

Chercheurs-invités
Le musée a accueilli de nombreux chercheurs-invités d'une grande variété de spécialisations (y compris l'ethnologie, la muséologie, l'anthropologie culturelle et sociale, la linguistique, l'histoire et l'ethnomusicologie), en provenance d'universités et de musées du monde entier. Chaque année, un programme qui s’adresse aux boursiers internationaux (« Overseas Visiting Fellows ») permet à six chercheurs étrangers de séjourner au Minpaku et d'y effectuer leurs recherches en collaboration avec le personnel du musée pour une durée maximale d'un an.

 
Musée

Expositions
Le musée fait part des résultats de ses recherches au public par le biais d'expositions qui sont organisées par le personnel académique. Les principales salles d'exposition se divisent en deux types : les galeries régionales et interculturelles. Les galeries régionales commencent par présenter l'Océanie et se dirigent toujours progressivement vers l'est : Océanie, Amériques, Europe, Afrique, Asie de l'Ouest, Asie du sud, Asie du sud-est, Asie centrale, Asie du nord et Asie de l'Est (culture de la péninsule coréenne, cultures régionales chinoises, culture Aïnou, culture japonaise). En mettant l'accent sur l'habillement, l'alimentation et le logement, les expositions régionales invitent les visiteurs à découvrir l'existence quotidienne de différentes régions du monde. Plus en avant dans le musée, on trouve deux galeries interculturelles consacrées aux thématiques fondamentales de la vie humaine : la musique et le langage.
Des expositions spéciales et des expositions à thème ont lieu périodiquement. Elles présentent quelques-uns des derniers travaux de recherche en anthropologie culturelle et ethnologique. Par ailleurs, elles se focalisent souvent sur les aspects des cultures mondiales soumises à une évolution rapide.

Collections
Depuis sa création, le musée a rassemblé un grand nombre d'objets ethnologiques et anthropologiques, de même que d'autres documents et informations. La collection actuelle compte 335 000 pièces de collection, 70 000 objets audiovisuels, 650 000 livres et périodiques, ainsi que 385 documents Human Relation Area Files (HRAF). Ces ressources sont mises à disposition de la recherche universitaire japonaise et internationale. Les objets de collection du Minpaku peuvent également être prêtés aux universités, musées et autres organisations à des fins d'enseignement et de recherche.

 
Enseignement

Coopération internationale : Administration du programme de formation par groupe « Muséologie exhaustive » (JICA)
Depuis 1994, le Minpaku coopère avec la JICA (Agence de coopération internationale du Japon) à l'organisation d'un cours de muséologie, et offre en fait un stage de quatre mois intitulé Muséologie exhaustive (« Comprehensive Museology »), conjointement avec le Musée préfectoral du lac Biwa à Shiga. S'adressant aux conservateurs du monde entier, ce cours se présente comme une formation pratique dans le cadre de la collecte, la gestion et la conservation des objets, de recherche ainsi qu'aux activités d'exposition qui sont indispensables pour fonctionnement d'un musée.

Études doctorales au Minpaku
Depuis 1989, le musée offre un enseignement de cycle supérieur hautement spécialisé rattaché au Collège doctoral de recherche avancée (the Graduate University for Advanced Studies). Il héberge deux départements (Études régionales et Études comparées) de la Faculté de sciences sociales et culturelles. Chacun des départements propose un programme doctoral et dirige des activités d'enseignement et de recherche en faisant plein usage des installations du Minpaku. En avril 2013, 20 doctorants y étaient inscrits, à raison de 10 par département. Jusqu'à présent, 84 doctorats ont été attribués au total.

 

 

Danse traditionnelle Aïnou

Musée national d'ethnologie (Minpaku)
10-1 Senri Expo Park, Suita, Osaka 565-8511, Japon.
Site Web: http://www.minpaku.ac.jp/english
E-mail: international@idc.minpaku.ac.jp